Vos questions sont entre de bonnes mains

Greffe arbre fruitier

Partager
Envoyer par email

Le greffage est une opération chirurgicale qui consiste à multiplier les fruitiers.

Pensez à établir un plan de verger avant d'effectuer la plantation de vos arbres fruitiers.

Qu'est-ce que la greffe d'arbre fruitier ?

Afin de conserver toutes les caractéristiques génétiques d'un arbre fruitier, il est indispensable d'effectuer le greffage qui permet de multiplier les arbres fruitiers.

Cette opération a donc pour mission de reproduire les différents végétaux en unissant deux espèces.

  • On va donc effectuer une soudure pour que les espèces ne fassent plus qu'une.
  • Pour ce faire, il est important de s'assurer de la mise en contact des cambiums des deux végétaux à unir.

C'est-à-dire qu'il faut faire coïncider la zone dans laquelle circule la sève élaborée (liber), une connexion vasculaire se réalisera et le greffon pourra être nourri.

  • Le végétal inséré et qui doit se développer s'appelle le greffon ou écusson ;
  • la plante support qui a des racines se nomme le porte-greffe.

Le greffage est en général utilisé quand le bouturage est impossible.

Pourquoi greffer un arbre fruitier ?

Greffer un arbre fruitier est utile et apporte plusieurs avantages, à savoir :

  • multiplier un arbre fruitier qui est difficilement multipliable par d'autres méthodes (bouturage, marcottage) ;
  • avoir un arbre vigoureux en optant pour un porte-greffe adapté : porte-greffe nanifiant ou porte-greffe franc le plus connu et qui donnera une grande robustesse au fruitier ;
  • adapter un fruitier sur un sol qui ne lui convient pas : en greffant par exemple un poirier sur une aubépine pour obtenir un bon comportement en terre calcaire ;
  • obtenir des récoltes précoces et améliorer le fruit ;
  • apporter une résistance à diverses maladies ou aux insectes ;
  • opter pour une meilleure pollinisation d'un sujet en greffant sur le même arbre un mâle et une femelle.

Comment greffer un arbre fruitier ?

Pour greffer un arbre fruitier, il faut respecter la bonne période afin d'obtenir des résultats satisfaisants.

Le greffage sera donc effectué en fonction du fruitier à greffer, sachant que chaque espèce correspond à un ou plusieurs modes opératoires (type de greffe).

  • Les greffes de printemps se font à œil poussant,
  • les greffes d'été sont effectuées à œil dormant.

Tout d'abord, il faut sélectionner le bon greffon. Il sera choisi sur un arbre sain, robuste, productif et exempt de maladies d'arbre fruitier.

Pour une greffe effectuée en été sachant que les tissus ne doivent, en aucun cas, se dessécher :

  • L'écorce devra se décoller facilement ;
  • il faudra prélever deux rameaux greffons qui ont 3 yeux formés et couper la base en biseau ;
  • ensuite, fendre le porte-greffe et insérer le greffon qui sera enfoncé jusqu'à faire coïncider les écorces ;
  • maintenir l'ensemble avec du mastic à greffer.

Une fois la greffe réussie, vous les séparerez en coupant la ligature. L'année suivante, en février ou en mars, vous couperez obliquement le tronc du porte-greffe, à 7 cm environ au-dessus du point de greffe.

Arbre fruitier : quels types de greffes ?

Il existe différents types de greffes d'été sachant que les plus faciles à réaliser sont :

  • la greffe en écusson, la plus courante,
  • la greffe en fente : greffage sur des branches principales,
  • la greffe en couronne : pour les espèces dont l'écorce est souple et facile à travailler,
  • la greffe en plaçage : pour les végétaux à écorce épaisse.

Les autres types de greffes sont : la greffe en L, la greffe à l'anglaise, la greffe à cheval, la greffe en pont, etc.

Greffe arbre fruitier : quand et comment ?

Voici, ci-dessous, un tableau reprenant le type de greffe à effectuer selon les fruitiers avec les périodes.

Arbres fruitiers Période Type de greffe
Abricotier
  • avril
  • août
  • Greffe à l'anglaise.
  • Greffe en écusson.
Amandier
  • mars
  • août
  • Greffe en fente.
  • Greffe en écusson.
Cerisier
  • avril
  • septembre
  • Greffe en fente et greffe à l'anglaise.
  • Greffe en écusson.
Cognassier
  • avril
  • août
  • Greffe en fente et greffe à l'anglaise.
  • Greffe en écusson.
Noyer
  • mars
  • avril
  • Greffe en fente.
  • Greffer au collet.
Olivier
  • mars
  • septembre
  • Greffe en fente.
  • Greffe en couronne.
  • Greffe en écusson.
Oranger
  • août et septembre
  • mai et août
  • Greffe en fente, greffe en plaçage.
  • Greffe en écusson.
Pêcher
  • août et septembre
  • Greffe en écusson.
Pommier
  • mars - mai
  • août - septembre
  • Greffe en fente, greffe à l'anglaise.
  • Greffe en couronne.
  • Greffe en écusson.
Poirier
  • mars - mai
  • juillet - août
  • Greffe en fente, greffe à l'anglaise.
  • Greffe en couronne.
  • Greffe en écusson.
Prunier
  • mars - septembre
  • Greffe en fente.

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Rémy Poussineau

Conseiller immobilier | Conseiller ORPI Blois Vienne

Expert

Jack T.

Notaire Honoraire

Expert

Claudie Nolibois

indépendante

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin

Faire une greffe à l'anglaise

La greffe à l’anglaise est une méthode de multiplication déconseillée aux débutants, car elle exige une manipulation précise et expérimentée. En revanche, c’est la greffe en rameau qui donne le plus beau point de greffe et qui traumatise le moins le p [...]

Faire une greffe en couronne

Faire une greffe en couronne est relativement simple, mais demande une manipulation minutieuse. À noter que la multiplicité des greffons implantés augmente les chances de réussite. La greffe en couronne se pratique au printemps, idéalement en mai, [...]

Faire une greffe en coulée

La greffe en coulée est moins connue que les greffes en écusson, en couronne et en fente. Elle est cependant facile à pratiquer et réussit bien. Elle est aussi connue sous le nom de greffe sous écorce, ou plus précisément greffe de côté sous écorce. Ce [...]

Réaliser une greffe en fente

La greffe en fente est une greffe mutilante qui exige de fendre le porte-greffe et provoque la formation de bourrelets de greffe assez disgracieux. Cette technique de greffe de sortie de l’hiver est assez répandue chez les amateurs car plutôt [...]

Mastiquer les plaies des arbres

Il arrive parfois qu’un arbre soit blessé, que ce soit volontaire (taille, greffe) ou involontaire (coup accidentel, tondeuse, morsures de rongeur, chancres, etc.). Il est alors nécessaire d'intervenir rapidement pour protéger la plaie de l'air  [...]

Faire une greffe en incrustation

La greffe en incrustation, également appelée greffe en triangle ou greffe en V, fait partie des greffes utilisant des rameaux (greffe à l’anglaise, en couronne, en fente…). Elle est peu traumatisante pour le porte-greffe, ce qui évite la gommose. Elle [...]

Réaliser une greffe en écusson

La greffe en écusson est une technique de multiplication très utilisée qui s’applique particulièrement (mais pas seulement) sur les arbres fruitiers à noyaux et les rosiers. Comme pour la greffe en couronne, cette technique permet par exemple :  [...]

Obtenir des greffons

Pour effectuer une greffe de sortie d’hiver ou de printemps, qu’elle soit en fente, en couronne ou en incrustation, il faut disposer de greffons prélevés au préalable en hiver. Le choix du rameau, la période de récolte et le mode de conservation des [...]


Produits



Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

article
175014
Greffe arbre fruitier : tout sur le greffage d'un arbre fruitier
Pourquoi faire une greffe des arbres fruitiers ? Quand et comment pratiquer la greffe ? Quel type de greffe et pour quel arbre fruitier ? - ComprendreChoisir.com
http://verger.comprendrechoisir.com/comprendre/greffe-arbre-fruitier
engrais-olivier
cms